La maison vide précédé du Dernier problème de Arthur Conan Doyle 🕵️

La maison vide

~ 4ème de couverture ~

Un homme est retrouvé mort d’une balle dans la tête alors qu’il se trouvait dans sa chambre, fermée à clé de l’intérieur. Pour résoudre ce mystère, le docteur Watson pourra compter sur le miraculeux retour à la vie de son acolyte, Sherlock Holmes.

Dans ces deux enquêtes, Sherlock Holmes est au plus haut de son art, pour un affrontement final époustouflant avec son ennemi juré, Moriarty.

Sherlock Holmes

~ Mon humble avis ~

Ce livre m’a été offert à mon anniversaire, et quand j’ai su qu’il rassemblait la – supposée – dernière enquête de Sherlock Holmes et une autre, j’ai trouvé ça bizarre de commencer à lire du Arthur Conan Doyle en commençant par la fin de son héros. Mais finalement j’ai bien apprécié ma lecture et ça ne m’a pas empêchée de vouloir en lire davantage. Dans Le Dernier problème Sherlock Holmes tente le tout pour le tout pour faire arrêter son ennemi juré : Moriarty  – une vraie saloperie soit dit en passant. Cette traque vont mener les deux hommes en Suisse. Je n’en dirais pas plus au risque de spoiler un moment important dans les aventures du célèbre détective.

Un jeu du chat et de la souris

200w_d

Sherlock Holmes et son ami Watson partent donc pour ce qui semble être une ultime chasse au Moriarty. Ils redoublent donc de vigilance au vu de la puissance de l’ennemi, lui aussi très intelligent. Rien n’est gagné d’avance et le danger est bien là. J’ai beaucoup aimé ces deux enquêtes qui m’ont donné un aperçu de la façon dont Sherlock est capable de déduire, d’anticiper, de prendre ses précautions et de tendre des pièges en même temps… Ces deux nouvelles sont très courtes mais le suspens est là. J’ai adoré l’écriture de l’auteur, qui est très intelligente et efficace en même temps.

Le Dernier problème et La maison vide sont donc deux nouvelles que j’ai appréciées autant l’une que l’autre, et il n’est pas impossible que je veuille en lire davantage. Pour ce qui est de la figure de Sherlock Holmes en lui-même, j’aimerais beaucoup aussi regarder la série avec Benedict Cumberbatch et le manga qui en a été adapté et qui a l’air incroyable !

SherlockSherlock manga

Le Crime de l’Orient-Express de Agatha Christie 🚂

le-crime-de-lorient-express

~ 4ème de couverture ~

Par le plus grand des hasards, Hercule Poirot se trouve dans la voiture de l’Orient-Express – ce train de luxe qui traverse l’Europe – où un crime féroce a été commis.
Une des plus difficiles et des plus délicates enquêtes commence pour le fameux détective belge.
Autour de ce cadavre, trop de suspects, trop d’alibis.

~ Mon humble avis ~

Le Crime de l’Orient-Express est le premier roman que je lis d’Agatha Christie – et tant qu’à faire, autant commercer par une valeur sûre ! Dans cette enquête, Hercule Poirot se retrouve coincé dans un train à cause de la neige. Un crime a eu lieu, mais les suspects sont multiples, et les indices incompréhensibles. Pourtant, dans cet énorme casse-tête, le détective belge va démêler le vrai du faux et résoudre l’affaire…

Avec cette découverte de l’auteure, je n’ai pas besoin d’en lire plus pour avoir la confirmation de ce que je savais déjà : Agatha Christie maîtrise vraiment l’art du polar. Les indices arrivent les uns à la suite des autres, et rien n’est jamais laissé au hasard dans les interrogatoires menés par Hercule Poirot. La construction de l’intrigue est vraiment subtile, si bien que je n’aurais jamais pu deviner le dénouement – qui du reste est tout à fait logique. L’écriture d’Agatha Christie n’est jamais pesante, il n’y a pas de longueurs inutiles.

Malheureusement, le roman a beau être très intelligent, il m’a vraiment manqué quelque chose. Il y a quelque chose de mécanique dans ce genre d’enquête qui ne me satisfait pas tout à fait en tant que lectrice. Je me dis que j’aurais tout aussi bien pu regarder une adaptation télévisée, puisqu’il n’y a surtout que des dialogues et peu de narration. Mais bon, ça c’est juste une histoire d’affinités littéraires, je pense que ce n’est pas vraiment ma tasse de thé, c’est tout.

Le Crime de l’Orient-Express fut donc une agréable lecture, mais qui ne me laissera pas un souvenir marquant.