Saint-Exupéry, Tome 2 : Le Royaume des étoiles de P.-R. Saint-Dizier et C. Fernandez 🛩

Saint-Exupéry #2

~ 4ème de couverture ~

Ou le récit de comment Le Petit Prince est né…

1940. L’aventure de l’Aéropostale n’est plus qu’un lointain souvenir. Alors que la France sombre dans l’Occupation, Antoine de Saint-Exupéry débarque à New York, où il compte bien convaincre les Américains d’intervenir militairement. En attendant de pouvoir de nouveau voler, il se consacre corps et âme à l’écriture, puisant avec nostalgie dans ses souvenirs. De ses nuits de solitude et de profonde mélancolie naît en 1943 un conte pour enfants – Le Petit Prince – qui vient apporter en pleine guerre un peu de lumière, d’innocence et de merveilleux…

Après avoir découvert l’aventurier, ce deuxième volume consacré aux dernières années de Saint-Exupéry nous présente davantage l’écrivain et l’une de ses plus belles œuvres : Le Petit Prince.

~ Mon humble avis ~

Dans ce deuxième tome, nous sommes en 1940 au moment où Antoine de Saint-Exupéry débarque à New York pour faire la promotion de son nouveau roman, Terre des hommes. Il en profite pour essayer de convaincre les Américains de rentrer en guerre aux côtés des Français. Dans ce climat rempli de tension et d’inquiétude, l’auteur ne va pas supporter de rester en exil à l’étranger et va demander à remonter dans un avion, même s’il n’a plus l’âge pour cela. En parallèle, il passe des nuits en solitaire devant le manuscrit de son conte philosophique et poétique Le Petit Prince… Puis il remontera à bord d’un avion, dira un dernier au revoir à sa femme Consuelo, et ira rejoindre les étoiles…

Comment le petit prince est né

Si j’ai été déçue par le premier tome, qui relevait plus selon moi d’un hommage rendu aux pionniers de l’aviation française, celui-ci correspondait davantage à mes attentes. On y découvre un Antoine de Saint-Exupéry plus intime, mélancolique, solitaire, mais on y retrouve aussi cette figure héroïque, courageuse, lui qui est près à aller au devant du danger pour accomplir son « devoir ». Il est aussi profondément marqué par ses souvenirs de l’Aéropostale, et des frayeurs qu’il a eues. Tout ceci participe au contexte qui entoure la création de son conte devenu si célèbre ensuite. J’ai trouvé ce tome beaucoup plus riche et émouvant sur la personne de Saint-Exupéry. De plus, les dessins sont toujours aussi agréables à regarder.

J’ai bien fait de lire le deuxième tome malgré que je n’aie pas particulièrement apprécié le précédent car je trouve celui-ci meilleur. Il y a cette poésie qui manquait dans le premier volume. Une lecture intéressante !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s