Saint-ExupĂ©ry, Tome 1 : Le Seigneur des sables de P.-R. Saint-Dizier et C. Fernandez đŸ›©

Saint-Exupéry #1

~ 4Ăšme de couverture ~

La grande aventure des pionniers de l’aviation

Octobre 1926. Antoine de Saint-ExupĂ©ry, qui rĂȘve de devenir pilote d’avion, rĂ©ussit Ă  se faire engager Ă  Toulouse pour travailler au sein de la compagnie LatĂ©coĂšre, future AĂ©ropostale. CrĂ©Ă©e quelques mois aprĂšs la PremiĂšre Guerre mondiale, cette sociĂ©tĂ© relĂšve le pari d’acheminer le transport du courrier par avion entre la France et l’AmĂ©rique du Sud via l’Afrique de l’Ouest. TrĂšs vite, Saint-ExupĂ©ry est dĂ©pĂȘchĂ© Ă  Cap Juby, une escale stratĂ©gique situĂ©e en plein Sahara. LĂ , au contact des tribus nomades, le jeune pilote puise son inspiration pour l’écriture de son premier roman Courrier Sud. La genĂšse du Petit Prince, qui fera de lui un auteur mondialement reconnu, n’est pas loin…

Dans une subtile fiction inspirĂ©e de faits rĂ©els, Pierre-Roland Saint-Dizier et CĂ©dric Fernandez vous proposent de retracer l’histoire de l’AĂ©ropostale Ă  travers le regard de ceux qui l’ont faite, parfois au pĂ©ril de leur vie.

Ce titre a le soutien de la Fondation Antoine de Saint-ExupĂ©ry et tout album achetĂ© contribue au soutien de ses actions en faveur de l’Ă©ducation des jeunes en difficultĂ©.

~ Mon humble avis ~

J’Ă©tais curieuse de lire cette bande dessinĂ©e sur un auteur que j’admire particuliĂšrement et en mĂȘme temps dont je ne sais pas grand chose : Antoine de Saint-ExupĂ©ry. En deux volumes, Pierre-Roland Saint-Dizier (au scĂ©nario) et CĂ©dric Fernandez (au dessin) nous racontent quelques Ă©pisodes marquant dans la vie du crĂ©ateur du Petit Prince. Dans ce premier tome, nous suivons Antoine qui en 1926 tente d’intĂ©grer la compagnie LatĂ©coĂšre, l’ancĂȘtre de l’AĂ©ropostale. Son rĂȘve est de voler, et il sera intĂ©grĂ© puis envoyĂ© Ă  Cap Juby, une escale perdue dans le Sahara. Le futur Ă©crivain y fait l’expĂ©rience de la solitude et de l’Ă©criture.

QUI ES-TU SAINT-EXUPERY ?

J’Ă©tais confiante en commençant cette BD, et pourtant j’ai trouvĂ© que l’histoire prenait du temps… Ă  dĂ©coller ! Nous ne savons pas vraiment ce qui se passe dans la tĂȘte d’Antoine lorsque celui-ci fait part de son rĂȘve de voler, ce qui se cache derriĂšre son ambition de devenir aviateur. Ce n’est pas une lecture dĂ©sagrĂ©able, d’autant que les dessins sont trĂšs beaux et les couleurs du Sahara au soleil couchant splendides. J’aurais aimĂ© pĂ©nĂ©trer plus profondĂ©ment dans les pensĂ©es de ce personnage mystĂ©rieux, songeur, Ă  qui il Ă©chappe de temps Ă  autre des phrases percutantes, poĂ©tiques (extraites de son Ɠuvre et de sa correspondance). Mais on en reste Ă  son quotidien dans le dĂ©sert avec ses collĂšgues, aux dangers qui les guettent chaque jour, que ce soit en l’air avec des avions parfois trĂšs fragiles, ou sur terre, oĂč ils sont entourĂ©s de tributs qui ne leur veulent pas que du bien.

J’ai donc Ă©tĂ© déçue par cette BD qui ne m’a malheureusement pas procurĂ© d’Ă©motions. J’en ressors avec des dĂ©tails sur la vie de Saint-ExupĂ©ry, sans vraiment avoir l’impression de le connaĂźtre mieux. (En revanche j’ai appris des choses sur ces pionniers de l’aviation !)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion / Changer )

Connexion Ă  %s